“Le PND c’est une cause Nationale” Ngueto Tiraina Yambaye

|

Le Ministre de l’Économie et de la Planification du Développement  NGUETO TIRAINA YAMBAYE a donné un point de presse relatif à la table ronde qui se tiendra à Paris en septembre 2017.

Devant la presse nationale le Ministre a fait savoir  que : les plus hautes autorités sont convaincues, qu’après l’adoption des documents de la  « Vision 2030, le Tchad que nous voulons » et de son premier Plan National de Développement (PND 2017 2021) en conseil des Ministres le 07 juillet 2017, que la table ronde est essentiellement un exercice de communication et de plaidoyer.

Le Ministre souligne qu’en sa qualité de président du Comité d’Organisation de la Table Ronde, il est de son devoir de communiquer régulièrement avec la presse. Ainsi, il rassure  l’opinion nationale et internationale que les préparatifs de la Table Ronde sur le financement du Plan National de Développement du Tchad  sont bon.

Au demeurant, le Ministre n’a pas manqué de rappeler que le processus d’élaboration de la « Vision 2030, le Tchad que nous voulons » et de son premier Plan National de Développement pour la période 2017-2021, a commencé en janvier 2015. En effet, c’est un processus  largement participatif, inclusif et itératif qui a vu la participation de tous les acteurs publics,  privés et sociaux de l’économie nationale.

Depuis  janvier 2015, les hautes autorités ont mis en place un comité des experts  multisectoriels et dimensionnels du des secteurs ; privés,  publics, la société civile et les partenaires techniques et financiers du Tchad qui ont travaillé à la concrétisation de la Vision du Chef de l’État, Son Excellence Idriss DEBY ITNO  dont l’ambition légitime est de faire du Tchad une puissance régionale émergente à l’horizon 2030.

Ce processus est une première dans l’histoire de notre pays parce que le Tchad a connu plusieurs Plan National de Développement, plusieurs stratégies, mais le PND 2021 le seul   Plan  qui fait  une programmation à long  terme.

Le Ministre a aussi souligné que le Président de la République a donné des instructions  pour que ce processus soit original, c’est ainsi que le Gouvernement par le biais de l’Institut National de la Statistique, des Études économiques et Démographiques (INSEED)  a lancé une enquête sur les aspirations nationales à l’horizon 2030. Cette enquête a recueilli les attentes des Tchadiennes et Tchadiens dans les villes, les cantons et les villages. Cette enquête a permis de savoir  quel mode de vie les Tchadiennes et Tchadiens attendent à l’horizon 2030. En tirant les leçons  des différents programmes et stratégies mis en œuvre au Tchad, le Gouvernement a voulu que la « Vision 2030, le Tchad que nous voulons » et le premier Plan National de Développement (PND) 2017-2021 soient portés par les Tchadiennes et les Tchadiens.

À ce jour, la qualité de ces documents est appréciée au niveau mondial et ils sont de très haut niveau. La table ronde  va se dérouler à Paris du 6 au 8 septembre. Ces documents sont traduits en Français, Arabe et  en Anglais.

Selon le Ministre  environ 400 invitations étaient lancées et à  l’impression que  la table ronde de Paris sera débordée,  car beaucoup des partenaires, investisseurs veulent venir au Tchad. Notre pays est la nouvelle destination des investisseurs en Afrique, et ils veulent être au rendez-vous parce que le Tchad est un pays admiré, c’est l’Afrique en miniature. Donc, les dates du 6 au 8 septembre pour la tenue de la table ronde ont été arrêtées d’un commun accord avec tous les partenaires du Tchad.

Le Ministre  a conclu  par un appel à l’engagement de tous, en  ajoutant que le Tchad veut inverser la tendance grâce aux immenses et diverses potentialités dont regorge le Tchad. C’est pourquoi le Président de la République veut transformer en réalité économique et financière la table ronde de Paris, c’est une cause nationale dixit le Ministre.

 

 

 

 

 

 

Leave a Comment


Your email address will not be published. Required fields are marked *